Lee Bae |1956 , né à Chung-Do , Corée du Sud

Grand amateur et utilisateur du charbon de bois pur, Lee Bae arrive à Paris en 1990 où il commence à travailler cet outil. En 1992, il devient l'assistant de Lee Ufan, peintre, écrivain et philosophe sud-coréen, qui le convainc à l'utilisation des agrafes pour tendre les toiles sur leur châssis. Quelques années plus tard, l'artiste appliquera cette technique pour créer des œuvres aux traits fins, presque graphiques.

À partir des années 2000, Lee Bae se tourne finalement vers l'acrylique : après avoir habillé sa toile de peinture blanche à larges coups de brosse, il figure de grands et larges traits obscurs, fixés avec de la résine, afin de réaliser une œuvre contrastée où le noir est le sujet. Toujours résident à Paris, il expose ses œuvres en France, aux États-Unis et dans son pays d'origine.

  • Untitled 2003