Ascension | Hanibal Srouji

Ascension 2012 Peinture | 122 x 102 cm

Découvrez la biographie et toutes les œuvres de l’artiste

Cette peinture est un diptyque, dont les deux tableaux sont séparés, mais pourtant homogènes. En changeant la combinaison, l'artiste offre une variété presque infinie d'interprétations, en fonction de la séquence des toiles.

Ici, le rose pastel, couleur prédominante, est agrémenté de perforations créées par l'artiste, appuyées par des tons rouges, afin de produire chez l'observateur une sensation étrange de violence sous-jacente : la violence des bombardements de la guerre.

Srouji a complété sa toile par des coups de pinceau aux tons pâles - vert, orange, bleu, gris -, comme s'il s'agissait de légers fragments de poudres déposés à cause des explosions de bombe.

L'art de Hanibal Srouji réside dans sa nostalgie pour sa terre et de l'impossibilité d'y revenir. Émigré au début de la guerre civile, il produit des œuvres abstraites où il confronte l'actualité de la guerre à ses mémoires.

Artiste poétique, il réalise, à l'aide de petits détails qu'il rajoute, notamment des fleurs et des pétales, des tableaux colorés et joyeux pour célébrer la force de la vie et la sensation de liberté. Ici, le titre de la toile fait référence aux particules des fleurs qui volent au vent durant le printemps, avant de retomber sur la terre pour la féconder. Nous sommes donc dans cet entre-deux, ce moment suspendu, un peu similaire au temps qui s'écoule entre deux attaques, pendant la guerre, où soudain le calme devient fulgurant et confère un moment d'apesanteur.