Clementine | Philippe Pasqua

Clementine 2010 Peinture | 150 x 200 cm

Découvrez la biographie et toutes les œuvres de l’artiste

Philippe Pasqua réalise des œuvres à l'impact immédiat ; il aime traiter des personnages aux expressions perturbées et inquiètes, cela vient peut-être de son admiration pour Bacon. C'est en découvrant le travail de ce peintre qu'il décide de devenir artiste.

Ici, Clémentine s'étale sur toute la surface de l'œuvre comme une grande trace d'encre renversée sur l'ensemble de la feuille. Ce visage de femme aux nuances blanches et noires, presque violettes par endroits, la tête baissée et tournée, est représenté avec délicatesse et violence : son regard rempli de force et de douceur, nous renvoie un sentiment de tristesse et de nostalgie.

En effet, la gestualité forte de l'artiste confère de la violence à l'œuvre. Il porte sur la toile les problèmes et les angoisses quotidiennes de cette jeune fille, il s'agit d'un réalisme cru. Philippe Pasqua travaille par thème. Il s'est intéressé aux nus, mais aussi aux enfants trisomiques, aux nourrissons, et a passé du temps dans les hôpitaux. Il crée des corps et des visages encore tuméfiés par l'opération qu'ils ont subie, laissant apparaître des bleus et des bosses. Au-delà du visage, l'artiste veut montrer la psychologie qui anime ses sujets. C'est ce qui donne vie et force à ses œuvres.

En contrepoint de sa peinture, il travaille la sculpture, avec le crâne humain comme motif essentiel.

Dévoilés en gros plans cinématographiques, majestueux et anormaux, ses portraits semblent sortir de la toile pour s'imposer à nous ; dans une réalité où les affiches publicitaires nous montrent des corps et des visages retouchés, plastifiés et parfaits, Philippe Pasqua a le courage de nous amener dans un monde sans trucages ni illusions, où il expose la chair telle qu'elle est.