Poultry | Urs Fischer

Poultry 2009 | Technique mixte 243,8 x 181,6 cm

Découvrez la biographie et toutes les œuvres de l’artiste

L’œuvre Poultry s’inscrit dans la continuité de sa série de portraits monumentaux où les visages d’icônes glamour hollywoodiennes sont vulgairement masqués par des objets ou des produits comestibles. Ces Problem Paintings réinventent le genre classique du portrait en bouleversant la hiérarchie des sujets, non sans rappeler les œuvres des surréalistes comme Le Fils de l’homme de Magritte. De même, il détourne des objets du quotidien, une cuillère et une vis, dont la tridimensionnalité est soulignée par un traitement pictural hyperréaliste.  Ces instruments démesurés viennent donner corps à la texture informe et liquéfiée du second plan. A la manière des portraits de fruits composés par le peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo, Urs Fischer suggère un visage par la simple combinaison de matières et d’ustensiles : la vis fait office de nez, la cuillère tordue dessine un sourire  tandis que la mousse blanchâtre pastiche une barbe.  La composition grotesque du visage laisse aussi transparaitre un regard malicieux provoquant avec ironie le spectateur dans sa perception de l’œuvre qui peut sembler repoussante alors que son humour nous conquiert. L’artiste se fait d’autant plus provocateur en baptisant son œuvre « poultry » (volaille) pour souligner la dénaturalisation du modèle d’origine, aliéné par le monde des objets. 

Bien qu’il n’ait jamais été en école d’art, Urs Fischer s’inscrit dans l’héritage des courants Anti-art Dada et Pop, détournant avec humour les codes de la société contemporaine et de l’histoire de l’art. Il s’autorise l’utilisation de n’importe quel matériau et support pour créer son propre langage plastique libéré de toutes conventions.